Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 06:32

Le site Généastar vient d'intégrer l'arbre généalogique de Colette Magny qui remonte jusqu'en 1601, sur les origines paternelles, majoritairement dans l'Yonne (Aillant-sur-Tholon, Bellechaume, Bligny-sur-Othe,Brienon-sur-Armançon, Chailley, Champlost, Epineau-les-Voves, Joigny, Mercy, Saint-Florentin, Senan, Vaudupuits) et sur les origines maternelles, dans la Vienne (Montmorillon), la Haute-Marne (Cirfontaines-en-Ornois, Echenay, Germay, Lezéville) et la Meuse (Bure, Chassey-Beaupré, Gondrecourt-le-Château, Mandres-en-Barrois, Tourailles-sous-Bois).

On retrouve ainsi la trace du grand-père maternel Charles Louis Alcide Collas, que Colette Magny évoque dans sa chanson "Quand j'étais gamine" en précisant qu'elle est "une petite-fille de capitaine de gendarmerie". Plus précisément, capitaine de la 9e légion de Gendarmerie à Lux (Côte-d'Or). Gendarme dans la Meuse, la Saône-et-Loire, la Côte-d'Or, l'Indre, la Vienne, la Marne, Charles Louis Alcide Collas reçoit en 1900 la médaille de Chevalier de la légion d'honneur.

 

Repost 0
Published by Claude Richard - dans Etudes
commenter cet article
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 12:11

Famille et amis de Colette Magny se sont retrouvés le 17 juin à Verfeil-sur-Seye, pour les 20 ans de Colette Magny. "Cela fait 20 ans le 12 juin que Colette est partie. Mais pas ses chansons, pas ses engagements, pas sa poésie, pas son écriture, d'une actualité toujours aussi vive".

Pour lire le compte-rendu de cette journée, cliquez ici

 

Repost 0
Published by Pierre Prouveze
commenter cet article
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 14:28

Article paru dans La Dépêche du Midi du 18/06/2017 : 

 

Repost 0
Published by Pierre Prouveze - dans Article
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 06:41

Article paru dans La Dépêche du Midi :

Colette Magny est morte, il y a vingt ans, à Villefranche, qui s'en souvientCe 12 juin 2017 a marqué les 20 ans de la disparition de Colette Magny, décédée au centre hospitalier de Villefranche. La chanteuse de blues française à la voix extraordinaire, flirtant parfois avec les accords dissonant du free-jazz, était installée à Selgues, près de Verfeil-sur-Seye dans le Tarn-et-Garonne rouergat. Une fois, elle était venue échanger avec des artistes accueillis en particulier dans le cadre du festival Les Voix du Sud comme aux Augustins avec la chanteuse grecque Angélique Ionatos avec laquelle elle se laissa aller à pousser une mélodie grecque avant de partager un repas avec son amie et les organisateurs des Ateliers de la Fontaine…

Du succès de «Mélocoton» et des planches de l'Olympia aux usines en grève, Colette Magny a préféré porter la voix des oubliés de l'Histoire, au risque d'être elle-même ostracisée et boudée par les médias grand public, malgré sa poésie magnifique et ses collaborations avec certains des plus grands musiciens et artistes de son époque : Francesca Solleville, Catherine Ribeiro, Ariane Mnouchkine, Marcel Mouloudji, Maxime Le Forestier, Ernest Pignon-Ernest, Aldo Romano…

Ses inspirations musicales, son goût pour l'expérimentation, son combat politique et sa passion des mots sont autant de thématiques qui ont inspiré les artistes de jazz, de blues et de chanson française, mais aussi de rap ou encore de slam.

L'association En garde ! Records, label indépendant promouvant un art militant, organise un festival-hommage à Colette Magny, en octobre, à Paris.

Cet hommage sera l'occasion de faire découvrir ou redécouvrir cette artiste immense autour d'une exposition permanente et d'événements artistiques et culturels qui se dérouleront en région parisienne…

«Nous espérons que cet hommage aidera à placer 2017 sous le signe de Colette Magny et d'une culture indépendante et transgressive, dans une époque qui en a tant besoin.» Et pourquoi pas quelque chose, un jour qui sait, dans ce bas Rouergue devenu bien trop sage.

«J'ai réfléchi toute une nuit sur la notion de sécurité ; au petit matin, considérant que cette notion n'existait pas, j'ai donné ma démission et j'ai choisi de devenir chanteuse.» Colette Magny.
 

Repost 0
Published by CR - dans Article
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 05:31

Nadia Vadori-Gauthier danse avec Margaux Amoros sur Mélocoton.

Nadia Vadori-Gauthier explique ses performances sur des sites parisiens par le fait que son "engagement est lié à un certain état de violence du monde et à l'envie d'agir au quotidien, depuis les attentats de janvier 2015, pour une poésie en acte, d'œuvrer pour la vie, pour des solidarités, pour plus de douceur entre les catégories et les corps. [...] Il faut plus que jamais être ensemble sur des modes sensibles et bienveillants qui accueillent nos diversités. Alors je danse, je danserai encore aujourd'hui une petite danse de rien, un battement d'ailes de papillon, une goutte d'eau en regard du reste. Je danserai pour nous, pour le monde d'interrelations éthiques dans lequel j'ai envie de vivre".

 

Repost 0
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 14:01

Les Amis des Chansons de l'Evénement annoncent : 

12 Juin 1997-12 Juin 2017 LES 20 ANS DE COLETTE (Magny) "parce que quand on aime on a toujours 20 ans" et que Colette est toujours d'actualité, ses textes, ses convictions, son engagement... Un livre de ses textes en préparation, un disque, un film SUR LES PAS DE COLETTE MAGNY au PAYS BASQUE avec CAMARADE CURE et EZ EZ DUT NAHI (ou la généalogie d'une chanson)...

Repost 0
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 10:09

Communiqué de presse de l'association En Garde! Records :

Ce 12 juin 2017 marque les 20 ans de la disparition de Colette Magny.

Du succès de "Melocoton" et des planches de l'Olympia aux usines en grève, Colette Magny a préféré porter la voix des oublié·e·s de l’Histoire, au risque d’être elle-même ostracisée et boudée par les médias grand public, malgré sa poésie magnifique et ses collaborations avec certain·e·s des plus grand·e·s musicien·ne·s et artistes de son époque : François Tusques, Francesca Solleville, Catherine Ribeiro, Ariane Mnouchkine, Marcel Mouloudji, Maxime Le Forestier, Ernest Pignon-Ernest, Aldo Romano, Henri Texier, et tant d’autres.

Ses inspirations musicales, son goût pour l'expérimentation, son combat politique et sa passion des mots sont autant de thématiques qui ont inspiré et inspirent encore aujourd’hui les artistes de jazz, de blues et de chanson française, mais aussi de rap ou encore de slam.

L'association En Garde! Records, label indépendant promouvant un art militant, organise un festival-hommage à Colette Magny en octobre à Paris, avec le soutien d'EPM Musique, et d'ami·e·s et partenaires de scène de Colette.

Cet hommage sera l’occasion pour En Garde! Records de faire découvrir ou redécouvrir cette artiste immense autour d'une exposition permanente et d'évènements artistiques et culturels qui se dérouleront en région parisienne : concerts, spectacles, conférences, cafés-débats, pièce de théâtre, contes pour enfants…

Nous espérons que cet hommage aidera à placer 2017 sous le signe de Colette Magny et d'une culture indépendante et transgressive, dans une époque qui en a tant besoin.

"J'ai réfléchi toute une nuit sur la notion de sécurité ; au petit matin, considérant que cette notion n’existait pas, j’ai donné ma démission et j’ai choisi de devenir chanteuse." - Colette Magny

www.colettemagnyfique.fr
#colettemagnyfique

Repost 0
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 13:12

La librairie-café associative Quartier libre (11, grande rue à Nancy) vous invite, dans le cadre de l’été libertaire, à la projection des deux documentaires sur la chanson engagée des 60’s en présence du réalisateur Yves Marie Mahé du collectif Négative, le mardi 13 juin à 19h30.

"La chanson politique de Colette Magny » - 32 min

Colette Magny a, très tôt, refusé la carrière dans le show-business que sa voix lui offrait.
Elle choisit l’engagement politique et la recherche musicale.
Blues, free jazz, collage, anti-poésie, voix parlée, chanson-enquête, musique contemporaine…

Plus d'info, cliquez ici

Repost 0
21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 15:03

20 ans après sa disparition, la famille et les amis proches de Colette Magny se retrouveront le samedi 17 juin à Verfeil-sur-Seye (Tarn-et-Garonne), pour une journée de recueillement et d'hommage.

Repost 0
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 15:17

 

A l'occasion de la projection du film d'Yves-Marie Mahé sur leur tante, Benoît, Perrine et Grégoire Magny étaient de passage à Malakoff.

A la fin de la projection, ils se prêtèrent au jeu des questions-réponses des spectateurs pour évoquer Colette Magny, l'artiste et la femme.

Grégoire Magny se rappela notamment le gala de l'ESSEC à Jouy-en-Josas qui fut très mouvementé. Devant le peu d'attention accordée au spectacle autour du disque réalisé avec l'Institut médico-pédagogique de Fontenay-le-Château. Colette Magny avait alors demandé d'allumer les lumières de la salle et suggéré à ceux qui ne respectaient pas son travail de quitter la salle. La salle devint ainsi très clairsemée...


Pipi caca story par richardperrichon

Perrine Magny se livra à une explication de texte de la chanson la plus célèbre de Colette Magny, "Melocoton", dans laquelle elle évoque les membres de sa famille : sa mère et ses neveux (Benoît=Melocoton, Grégoire=Boule d'or, Perrine, et Christophe).
Colette Magny, un personnage "écrasant et d'un niveau inatteignable de pureté" selon sa nièce. Et pour Benoît Magny, sa tante était "impressionnante et effrayante, avec beaucoup de tendresse et d'amour".

 

Enfin, si cela fait 20 ans que Colette Magny est décédée, tellement ses chansons résonnent très fortement avec l'actualité, "Colette Magny "a" vingt ans" estime Grégoire Magny. "Ses chansons ne sont pas d'un temps passé, elles sont l'air d'aujourd'hui". Ainsi, les membres de sa famille et les amis proches effectuent actuellement un travail de recherche, de documentation pour monter un spectacle et ré-éditer l'intégralité de ses chansons. A suivre donc de près...

Repost 0