Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 13:43

En Garde! Records propose expo, concerts, débats et projections pour commémorer les 20 ans de la disparition de Colette Magny : cliquez ici pour consulter le programme

 

Repost 0
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 16:14

A l'occasion du Festival Colette Magnyfique, La Parole errante (9 rue François Debergue à Montreuil), proposera du 6 au 20 octobre une exposition sur Colette Magny.

L'exposition sera visible en semaine du mardi au vendredi entre 18h et 21h et le week-end de 10h à 18h.

Olympia avril 1963 © Studio Lipnitzki Roger-Viollet

 

 

 

 

Repost 0
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 09:29

Dans le cadre du festival Colette Magnyfique, En Garde! Records présentera samedi 7 octobre à 19h, à la librairie Le Rideau Rouge (42 rue de Torcy, Paris 18e), la nouvelle édition du livre "Colette Magny, Citoyenne Blues" en présence de l’auteure Sylvie Vadureau et du rappeur Rocé qui a préfacé cette réédition 2017. La sortie du livre sera accompagnée d’un concert acoustique autour de Colette Magny, avec les artistes Marco Moustache, Léopoldine HH et MC Dro-P

Repost 0
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 09:11

EPM Musique annonce la sortie prochaine d'un coffret événement de 3 CD, 49 titres et un livret de 22 pages :

Avec une voix reconnaissable entre toutes, Colette Magny chantait le blues comme personne en langue française. Dès son premier 45 tours en 1963, elle figure au hit-parade avec sa chanson Melocoton. En complet désaccord avec le star-system, elle s’engage dans diverses luttes sociales de notre pays — des événements de mai 68 aux grèves de la Rhodiaceta. Elle dénonce les guerres impérialistes dont celle du Vietnam, soutient les Black Panthers, alerte sur la dangerosité du nucléaire et sur les menaces écologiques. Colette Magny prend à bras le corps les problèmes de son siècle. Elle est non seulement une figure emblématique de la chanson contestataire mais aussi celle qui en a renouvelé la forme de fond en comble. Une citoyenne chanteuse, une créatrice essentielle de la chanson d’expression française.

Repost 0
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 19:38

En Garde! Editions se propose de rééditer l'unique biographie de Colette Magny : "Colette Magny Citoyenne-Blues" de Sylvie Vadureau.

Cette réédition s'inscrit dans le cadre du festival hommage Colette Magnyfique qui aura lieu du 6 au 21 octobre 2017 à Paris et Montreuil.

Pour en savoir plus : cliquez ici

 

Repost 0
Published by Samuel
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 06:32

Le site Généastar vient d'intégrer l'arbre généalogique de Colette Magny qui remonte jusqu'en 1601, sur les origines paternelles, majoritairement dans l'Yonne (Aillant-sur-Tholon, Bellechaume, Bligny-sur-Othe,Brienon-sur-Armançon, Chailley, Champlost, Epineau-les-Voves, Joigny, Mercy, Saint-Florentin, Senan, Vaudupuits) et sur les origines maternelles, dans la Vienne (Montmorillon), la Haute-Marne (Cirfontaines-en-Ornois, Echenay, Germay, Lezéville) et la Meuse (Bure, Chassey-Beaupré, Gondrecourt-le-Château, Mandres-en-Barrois, Tourailles-sous-Bois).

On retrouve ainsi la trace du grand-père maternel Charles Louis Alcide Collas, que Colette Magny évoque dans sa chanson "Quand j'étais gamine" en précisant qu'elle est "une petite-fille de capitaine de gendarmerie". Plus précisément, capitaine de la 9e légion de Gendarmerie à Lux (Côte-d'Or). Gendarme dans la Meuse, la Saône-et-Loire, la Côte-d'Or, l'Indre, la Vienne, la Marne, Charles Louis Alcide Collas reçoit en 1900 la médaille de Chevalier de la légion d'honneur.

 

Repost 0
Published by Claude Richard - dans Etudes
commenter cet article
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 12:11

Famille et amis de Colette Magny se sont retrouvés le 17 juin à Verfeil-sur-Seye, pour les 20 ans de Colette Magny. "Cela fait 20 ans le 12 juin que Colette est partie. Mais pas ses chansons, pas ses engagements, pas sa poésie, pas son écriture, d'une actualité toujours aussi vive".

Pour lire le compte-rendu de cette journée, cliquez ici

 

Repost 0
Published by Pierre Prouveze
commenter cet article
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 14:28

Article paru dans La Dépêche du Midi du 18/06/2017 : 

 

Repost 0
Published by Pierre Prouveze - dans Article
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 06:41

Article paru dans La Dépêche du Midi :

Colette Magny est morte, il y a vingt ans, à Villefranche, qui s'en souvientCe 12 juin 2017 a marqué les 20 ans de la disparition de Colette Magny, décédée au centre hospitalier de Villefranche. La chanteuse de blues française à la voix extraordinaire, flirtant parfois avec les accords dissonant du free-jazz, était installée à Selgues, près de Verfeil-sur-Seye dans le Tarn-et-Garonne rouergat. Une fois, elle était venue échanger avec des artistes accueillis en particulier dans le cadre du festival Les Voix du Sud comme aux Augustins avec la chanteuse grecque Angélique Ionatos avec laquelle elle se laissa aller à pousser une mélodie grecque avant de partager un repas avec son amie et les organisateurs des Ateliers de la Fontaine…

Du succès de «Mélocoton» et des planches de l'Olympia aux usines en grève, Colette Magny a préféré porter la voix des oubliés de l'Histoire, au risque d'être elle-même ostracisée et boudée par les médias grand public, malgré sa poésie magnifique et ses collaborations avec certains des plus grands musiciens et artistes de son époque : Francesca Solleville, Catherine Ribeiro, Ariane Mnouchkine, Marcel Mouloudji, Maxime Le Forestier, Ernest Pignon-Ernest, Aldo Romano…

Ses inspirations musicales, son goût pour l'expérimentation, son combat politique et sa passion des mots sont autant de thématiques qui ont inspiré les artistes de jazz, de blues et de chanson française, mais aussi de rap ou encore de slam.

L'association En garde ! Records, label indépendant promouvant un art militant, organise un festival-hommage à Colette Magny, en octobre, à Paris.

Cet hommage sera l'occasion de faire découvrir ou redécouvrir cette artiste immense autour d'une exposition permanente et d'événements artistiques et culturels qui se dérouleront en région parisienne…

«Nous espérons que cet hommage aidera à placer 2017 sous le signe de Colette Magny et d'une culture indépendante et transgressive, dans une époque qui en a tant besoin.» Et pourquoi pas quelque chose, un jour qui sait, dans ce bas Rouergue devenu bien trop sage.

«J'ai réfléchi toute une nuit sur la notion de sécurité ; au petit matin, considérant que cette notion n'existait pas, j'ai donné ma démission et j'ai choisi de devenir chanteuse.» Colette Magny.
 

Repost 0
Published by CR - dans Article
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 05:31

Nadia Vadori-Gauthier danse avec Margaux Amoros sur Mélocoton.

Nadia Vadori-Gauthier explique ses performances sur des sites parisiens par le fait que son "engagement est lié à un certain état de violence du monde et à l'envie d'agir au quotidien, depuis les attentats de janvier 2015, pour une poésie en acte, d'œuvrer pour la vie, pour des solidarités, pour plus de douceur entre les catégories et les corps. [...] Il faut plus que jamais être ensemble sur des modes sensibles et bienveillants qui accueillent nos diversités. Alors je danse, je danserai encore aujourd'hui une petite danse de rien, un battement d'ailes de papillon, une goutte d'eau en regard du reste. Je danserai pour nous, pour le monde d'interrelations éthiques dans lequel j'ai envie de vivre".

 

Repost 0