Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 1997 6 14 /06 /juin /1997 13:40

Témoignage de la chanteuse Catherine Ribeiro paru dans l'Humanité du 14/06/1977 :

"Colette Magny (Coco), était ma seule amie « chanteuse » depuis un certain mois de juillet 1970.

Nous avions des passions communes mais aussi, les mêmes détestations contre tous les pouvoirs, contre toutes les formes d’exploitation des plus démunis, les mêmes colères contre l’hypocrisie, les pseudo-mondanités, les flatteries qui débouchent sur l’absurdité du vide, la mégalomanie galopante de presque tous, dans le giron des multinationales du disque.

Colette était une femme d’amour et de tendresse éclatée et pourtant mesurée. Elle avait tant donné en chantant, en écrivant, que ses chants devenaient des éclairs dans des ciels d’orage. Nous étions une poignée à la savoir très malade depuis un an et demi et à faire, de loin, ce que nous pouvions pour l’aider à supporter ses souffrances.

Alors, mesdames et messieurs les chroniqueurs qui l’avez volontairement jetée aux oubliettes lorsqu’elle pouvait encore chanter, ayez un peu de pudeur à l’annonce de sa disparition. Il existe un temps pour toute chose. Aujourd’hui, il est trop tard… " CATHERINE RIBEIRO

Partager cet article

Repost 0

commentaires