Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 1983 1 04 /07 /juillet /1983 09:44
Les retrouvailles de Colette Magny avec le blues

Critique de Claude Fléouter publiée dans Le Monde du 4 juillet 1983 :

Cet album marque les retrouvailles de Colette Magny avec le blues qu'elle ne chantait plus qu'avec parcimonie, ces dernières années, dans ses concerts. Avec une belle équipe de musiciens - parmi lesquels on retrouve Maurice Vander au piano, Patrice Caratini à la contrebasse, Claude Pou au washboard, Kako Bessot à la trompette, Jean-Pierre Chaty et Richard Foy aux saxophones, et Alex Perdigon au trombone, - Colette Magny reprend bien sûr, dans une nouvelle version pleine d'énergie, son succès du début des années 60 : Mélo-coton. Puis de sa voix au timbre profond, poignant, qui plie les mots, Magny recrée Young Woman's Blues, de Bessie Smith, et Strange Fruit, l'extraordinaire chanson de Billie Holiday, qu'elle chante avec émotion.

D'autres titres traditionnels sont repris par la chanteuse : All of Me, The House of the Rising Sun, My Man (Mon homme, de Maurice Yvain, chanté en blues et en anglais), et aussi une chanson plus légère de Cole Porter (My Heart belongs to Daddy). Enfin, sur une mélodie de Gabriel Fauré, Magny chante un poème de Verlaine : Prison. (33 tours. Le Chant du monde. LDX 74 776. Distr. Harmonia Mundi.)

Partager cet article

Repost 0

commentaires