Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 1998 5 21 /08 /août /1998 12:12

Article de Martine Cassan paru dans La Dépêche du Midi (édition du tar-et-Garonne) du 21/08/1998 :

 

Aujourd'hui débute à Verfeil-sur-Seye, sous l'impulsion d'Act'2, le 11e festival «Des croches et la lune».Objectif : faire découvrir au grand public des groupes musicaux et continuer à faire vivre le village.

Tout près du Tarn et de l'Aveyron (à une quinzaine de km de Saint-Antonin-NobleVal), le charmant village de Verfeil-sur-Seye (400 habitants avec les hameaux alentour) s'apprête à vivre aux rythmes «Des croches et la lune». Le 11e festival de musique proposé par l'association culturelle Act'2, offrira durant trois jours aux quelques quatre mille visiteurs un cocktail surprenant de musiques du monde mais aussi de rock-trad et jazz. Une aventure qui se poursuit avec bonheur et dont le point de départ a été l'installation sur le hameau de Selgues de la chanteuse Colette Magny, décédée voici un an.

Thierry Colombié, membre de l'association Act'2, raconte.

«Lorsque Colette est arrivée, nous étions un groupe de jeunes à faire de la musique.

Notre curiosité, et la sienne à vouloir s'intégrer au pays et aux gens, ont crée un pont. En 88, sont nés une première association et un festival Colette Magny.

Personnage dynamique et décapant, Colette s'était mis en tête de faire de Verfeil un pôle régional culturel. La municipalité a approuvé, mais elle a repris le projet pour le transformer en salle des fêtes...

L'association, à partir de là, s'est dissoute. Mais, comme il y avait beaucoup de jeunes du village concernés par la réalisation d'événements culturels, (Colette nous avait mis l'eau à la bouche en nous faisant découvrir son univers, des artistes tels Paco Ibanez, Mama Bea, Francesca Solleville...), nous avons souhaité poursuivre la programmation du festival, sans nous tourner pour autant vers la salle des fêtes. Il se déroule en plein air, au cur du village»

Tradition et modernité
En 90, «Act'2», présidée par Didier Brassac, l'héritier spirituel de Colette, prenait le relais.

Une politique culturelle se mettait en place, alliant tradition et modernité.

«Faire revivre les traditions, explique Thierry, c'est par exemple, renouer avec la fête du village et le carnaval.

Dans les années 50 et jusqu'aux années 70, Mardi-gras à Verfeil était une très grosse fête. Elle durait trois jours ! Le lien familial était très fort à cette époque là. Tout le village était réuni. Act'2 l'a ressuscité sur le ton burlesque, celui de la dérision. C'est à nouveau un moment fort de la vie du village, peut-être celui que je préfère.» Modernité aussi par la poursuite du Festival et la découverte de groupes musicaux ou chanteurs, ainsi Eric Lareine, Juliette ou Alain Leprest que l'on a applaudis récemment dans le cadre d' «Alors Chante». Enfin, l'organisation de soirées mensuelles dont «Halloween», clin d'il à la colonie britannique installée dans le coin.

Le Festival a débuté par une soirée, puis deux, jusqu'à quatre... pour revenir à trois.

«C'était trop lourd comme organisation, dit Thierry. Nous sommes tous des bénévoles !» L'actuelle présidente d'Act'2, Elke Rotsheld, est néerlandaise. Cette mouvance verfeillaise, en effet, a séduit des artistes venus de toute l'Europe, (anglais, allemands, hollandais) ; ainsi le musicien Andreas Wendler, installé sur la commune depuis une dizaine d'années, qui propose une création pour le Festival, dimanche à 20-heures.

Pas loin d'une soixantaine de jeunes travaillent à la préparation «Des croches et la lune» : création de décors, mise en place du Festival dans le village.

Dans la cour de l'école, derrière l'église, une troupe sympathique armée de pinceaux, de pots de peinture et de chiffons, s'active à la réalisation de fresques en papier mâché. C'est Charlotte Organ, une anglaise qui a fait les Beaux-Arts à Londres et travaille sur le Festival depuis cinq ans, qui donne la note artistique.

L'an dernier, «Des croches et la lune» a drainé 4.000 visiteurs environ sur trois jours. .

«C'est vraiment le maximum !, déclare Thierry. Verfeil, c'est le rendez-vous de l'été de toute une région.»

Partager cet article

Repost 0

commentaires