Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 1976 4 01 /01 /janvier /1976 08:29

francais.jpgDans "Français si vous chantiez" (Ed.Albin Michel, 1976), Jacques Vassal distinguent trois courants pour les "chansons occasionnées par les évènements" de mai 68. Premièrement, "les chansons nées au coeur de la mêlée, et enregistrée ultérieurement dans un souci de clarification politique et éventuellement de simple militantisme". Deuxièmement, "les chansons sur Mai 68 apparues après coup". Et enfin "les chansons plus généralement inspirées par l'esprit qui souffla à partir de Mai 68".

Parmi ces 3 catégories, Jacques Vassal reconnait qu'il existe une exception, ne pouvant rentrer dans ces courants. Il écrit ainsi page 16 :

 

"On rangera à part (à moins qu'elle ne constitue un "courant" à elle seule) l'expérience de Colette Magny, qui consacra un 33 tours entier à ce qui venait de se produire (Magny 68/69). Cette expérience déboucha sur une autre conséquence, à savoir une sorte de traumatisme pour elle et pour quelques autres chanteurs professionnels (dont Graeme Allwright) : la remise en cause de ce métier lui-même, et l'analyse du rôle du personnage public qu'est le chanteur, lorsqu'il se trouve confronté dans son propre pays à des événements qui secouent toute la société, et dont la dialectique imprévisible peut à la limite conduire à son absorption pure et simple..."

Partager cet article

Repost 0

commentaires