Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 1997 7 22 /06 /juin /1997 22:00

Article paru dans Marianne du 23/06/1997


Elle fut une grande dame de la chanson. Parolière, musicienne, elle acclimata le rhythm and blues à la patrie de Fréhel et de Piaf. A l'occasion de la disparition de Colette Magny, il y a une semaine, les médias lui ont rendu discrètement hommage. La plupart ont cependant oublié de rappeler qu'elle fut quasiment interdite de radio et de télévision, au point que, dépourvue de revenu, elle dut se battre pour simplement être couverte par la Sécurité sociale. En 1989, sa maison de disques ne parvint à produire un CD qu'en lançant une souscription. Colette Magny, l'auteur de Mélocoton, contrairement à d'autres, lancées comme des savonnettes, restera dans les mémoires, à l'exemple d'un Boby Lapointe quasiment mort de faim après avoir été licencié par Philips...

Partager cet article

Repost 0

commentaires