Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2002 6 26 /01 /janvier /2002 11:32

François-Eric Valentin, éclairagiste, explique la conception de son travail :

 

"Colette Magny, pour l'un de ses spectacles, se définissait comme "une femme qui chante dans sa cuisine"; j'ai donc reconstitué sa cuisine sur scène (fenêtre, intensité de la lumière évoluant comme celle du jour).

[...]

 

"L'oeil du spectateur est le même au théâtre que pour la variété. Cézanne disait qu'il ne peignait pas des fruits ou des fleurs, mais des cubes ou des sphères. De même, je n'éclaire pas des comédiens ou des chanteurs, mais des formes. Je n'ai pas éclairé Colette Magny chantant dans un décor, j'ai suggéré celui-ci par des lumières. Il n'y a pas de différence entre la chanson et le théâtre, mais entre un chanteur et un autre. Le premier travail d'un éclairagiste est de comprendre que Colette Magny chante dans sa cuisine".

Partager cet article

Repost 0

commentaires