Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 1989 2 14 /03 /mars /1989 19:19
magny.jpgEmisssion "Regards de femme"
Colette Magny, invitée d'Aline Pailler, se confie sur sa carrière de chanteuse, que l'on réduit trop souvent à sa chanson "Melocoton". Se disant "apprentie marxiste", elle évoque la révolte qui l'anime et la difficulté d'être une chanteuse engagée quand certains qualifient ses textes d'anti-poétiques.

Aline Pailler : Magny, Colette Magny. Tout le monde quand on donne votre donne votre nom : "Melocoton". Cela ne vous agace pas qu'on fasse un peu une impasse sur je ne sais pas 15, 16, 17...

Colette Magny : 26 ans

AP : 26 ans de chansons

CM: Si, ça fait plus que m'agacer. C'est profondément malhonnête.Je veux dire pour les gens du métier qui savent très bien que j'ai fait un autre travail. Le public, c'est autre chose. Il prend ce qu'on lui donne. Pour moi c'est un grand drame. Je l'aime cette chanson mais c'est une exception dans mon répertoire.

AP : En quoi est-ce une exception ?

CM : Parce que je parle de moi, enfin de ma famille, donc de moi et c'est assez rare. J'en ai écrit une autre qui me concerne et qui s'appelle ras la trompe. Mais 20 ans après. Alors tout le reste on a fait l'impasse. Vous savez pourquoi certainement.

magny2.jpgAP : Mais vous allez nous le dire

CM : Vous le savez. Ca m'étonne toujours. Je vous le disais tout à l'heure. Mais c'est vrai. C'est pour des raisons, enfin je suppose, d'ordre politique.

AP : Alors vous êtes marxiste et vous le dites

CM : Je suis apprentie marxiste

AP : Apprentie ?

CM : Oui apprentie

AP : Pourquoi, il faut toute une vie pour être marxiste ?

CM : Je suppose oui. Enfin, je voudrais bien être communiste. Mais c'est difficile. C'est difficile.

AP : Ca l'a toujours été ou c'est d'epuis une certaine période historique que c'est difficile d'être communiste ?
CM : Oh non, ça toujours été difficile.

AP : On vous reconnait une très belle voix. On vous reconnait un talent voire un génie musical mais c'est ce que vous dites, ce que vous transmettez qui ne plait pas, qui est interdit à dire.

magny3.jpgCM : Je ne sais pas. Les prétextes sont que c'est antipoétique. J'ai écrit une chanson d'usine où c'est tout à fait poétique :"la machine nous enlace comme un boa". D'abord c'est de Gaulle qui a dit ça. Il n'a pas dit la machine mais je ne sais pas ce que le boa enlaçait. Alors, il écrivait bien ce monsieur. Non je ne sais pas. Je vous le disais, aux actualités, on voit, je l'ai vu, à "Armes égales", Alain Krivine expliquer comment on fait voter les morts dans les territoires d'outre-mer. Et la caméra les a pris les documents, et on les a vus. Alors pourquoi moi je ne peux pas chanter ?

AP : Peut-être parce que la chanson a plus d'impact et l'information ça va très vite..

CM : En Amérique du Sud, oui mais pas ici ! Si je chante en Amérique du Sud tout le monde ira faire une manif ou prendre le fusil. Mais pensez, ici personne ne va prendre le fusil ! Je serais bien trop fière si c'était le cas. Enfin trop fière, je ne sais pas...

Partager cet article

Repost 0

commentaires