Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 1997 1 01 /09 /septembre /1997 13:50

Chorus n° 21 d'automne 1997 :

Il est des voix qui vous foutent le frisson. Il suffit qu'elles s'élèvent, nues, sans apprêt, pour qu'une démangeaison vienne titiller votre épine dorsale. Avec celle de Colette Magny, les mots les plus simples devenaient exaltants. L'ordinaire était insolite, fascinant, magique. Depuis le 12 juin dernier, cette voix s'est tue. Elle nous manque déjà.


Marc LEGRAS

Partager cet article

Repost 0

commentaires