Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 21:14
La mort me hante

Lu dans "Elle court, elle court la nuit" de Jean-Michel Gravier (ed.Ecriture, 16/04/2014) :

"C'est à la télé que j'ai vu ces derniers temps les choses les plus belles. (...) Un après-midi, par hasard, Catherine Ribeiro est venue dire bonjour à Claude Olievenstein, invité du jeudi : Colette Magny chantait et, avec du bleu dans la voix, elle "voulait danser jusqu'à la mort". Catherine est venue l'embrasser, l'enlacer, et leurs deux voix se sont enlacées, embrassées. A travers l'écran artificiel de mon petit poste Darty, une sorte de charme est passé. Et nous aussi, on aurait voulu danser avec elles. Jusqu'à l'amour" (novembre 1979)

La mort me hante
La vie m'épouvante
Dans ces limites acceptées
Je vivrais pleinement ma vie
En douleurs attentives
En plaisirs épanouis

L'autre me fait chier
J'ai moins d'espace
Mais qu'est-ce que je ferais toute seule ?
Mais qu'est-ce que je ferais toute seule ?

J'aurais tant aimé danser
Jusqu'à la fin de mes jours
J'aurais tant aimé danser
Jusqu'à la fin de mes jours
J'aurais tant aimé danser
Jusqu'à la fin de mes jours

à ce sujet Catherine Ribeiro écrit : 'Colette souviens-toi... Nous avons dansé ensemble... Une fois à l'Olympia, une autre fois, un après-midi sur Antenne 2... Nous avons fait "un tabac"... C'était au temps où nous avions bien des audaces et du courage aussi. J'espère que tu m'entends... Je t'embrasse tendrement. Catherine."

Partager cet article

Repost 0

commentaires