Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 16:12
Elle a toujours proclamé ses vérités, ses douleurs et ses colères

Un peuple crève à l'ordre bout du monde, les fusillés ont encore fonctionné. De Léo Ferré à Colette Magny,en passant par Jean Ferrat ou Bernard Lavilliers, l'amitié franco-chilienne a souvent été déclinée en chansons. tour à tour politique, poétique et même anecdotique.

Lu sur La Franco latina, un billet intitulé "Colette Magny chante El Aparecido, de Víctor Jara" d'Eduardo Olivares Palma :

Auteur, compositeur et interprète viscéralement engagée, Colette Magny a toujours proclamé ses vérités, ses douleurs et ses colères à coup de chansons, de jazz, de blues et de rock

En 1975 elle enregistre, avec Maxime Le Forestier et Mara, l’album « Chili, un peuple crève ». [1] Colette Magny y reprend trois chansons d’auteurs compositeurs chiliens : Gracias a la vida, de Violeta Parra et, de Victor Jara, que les militaires avaient déjà assassiné à Santiago, Herminda de la Victoria et El Aparecido. C’est cette dernière chanson qu’elle interprète ici avec la participation de la chanteuse Mara et l’accompagnement du contrebassiste de jazz Patrice Caratini.

[1] Chili, un peuple crève... (Maxile le Forestier / Colette Magny /Mara) . (33 tours 30 cm, Prod. APCMUR, distr. Chant du Monde, LDX-74.599).

Partager cet article

Repost 0

commentaires